Le
du canard



LE 19-6-2017

La compagnie Tourneboulé revient au festival d’Avignon avec Elikia, un texte inédit de Suzanne Lebeau, écrit après un long temps d’immersion en république démocratique du Congo où elle a rencontré plusieurs enfants soldats.

C’est la première fois que la compagnie défend une proposition qui s’adresse d’abord aux adultes, bien que le spectacle soit également accessible aux adolescents.

Ce monologue poignant donne la parole à Angélina, une infirmière sans frontière ébranlée dans son parcours et ses convictions. À travers l’histoire d’Elikia et Joseph, deux enfants soldats qu’elle a recueillis à l’hôpital, Angelina nous interpelle face à ces fragments de vies éclatées. Comment ne pas faire de liens avec l’actualité ? Ne pas s’interroger avec elle sur notre capacité à résister, avec ce désir fou de renouer avec l’espoir ?

Dans une mise en scène radicale, la comédienne Fanny Chevallier fait résonner les mots du texte avec les images de Stéphane Delaunay, plasticien qui l’accompagne au plateau. Une manière percutante d'entrer dans le sujet à vif de ce témoignage qui ne laissera pas indifférent.
 

À découvrir du 7 au 28 juillet (relâches les mercredi)
à 11h10, à ARTEPHILE,

7 rue du Bourg neuf // 03.90.03.01.90 

Créé en 2015 au CDN La Comédie de Béthune dans une forme autonome, la compagnie a repris le spectacle dans une nouvelle version en juin 2017, spécialement pour le Festival d’Avignon.



+
AUTHENTIFICATION
X
USERNAME:
PASSWORD: