Depuis sa création la  compagnie Tourneboulé porte les projets artistiques de Marie Levavasseur et Gaëlle Moquay, un duo artistique qui a construit son théâtre autour des mots exigence, accessibilité et ouverture.

« Nos créations réunissent plasticien-nes, scénographes, auteur-es, marionnettistes, comédien-nes et s’inscrivent dans un théâtre porteur de sens. Nous défendons des spectacles pour tous les publics avec une attention particulière portée à l’enfance et la jeunesse. Nos créations proposent plusieurs niveaux de lecture pour créer du lien entre générations et permettre un plus grand partage de l’œuvre.

Notre démarche artistique croise différentes écritures : écriture textuelle, écriture plastique et écriture de plateau. Il y a pour chaque création le désir de faire entendre un texte singulier ou les mots d’un-e auteur-e contemporain-e et de le confronter à une esthétique poétique forte. Ce processus de recherche implique une dynamique d’écriture au plateau revendiquée aujourd’hui comme une singularité du travail de la compagnie. »

 

« Je crois que ce dispositif de travail en direct permet d’inventer de nouveaux modes de narration » affirme Marie Levavasseur. « Il est aussi fondé sur le jeu des acteurs et à une grande place laissée à la créativité des comédien-nes. »

L’échange et la transmission envers d’autres artistes, qu’il soit jeunes créateurs, ou d’horizons différents et en quête de matières nouvelles, est un axe que la Cie développe de plus en plus ces dernières années, et sous différentes formes.
 
C’est le cas de formations que la Cie est amenée à dispenser envers de futurs professionnels. Marie Levavasseur a ainsi encadré plusieurs stages avec le Conservatoire national de région de Lille ou le Consevatoire de Liège (Belgique).
 
La Cie accompagne également régulièrement des artistes sur des temps plus importants. Que ce soit à travers des dispositifs comme le "Pas à Pas" ou dans le cadre des nouveaux axes de développement de la compagnie.
En 2017, la Cie a accompagné la metteuse en scène Pauline Van Lancker, et en 2018, Justine Cambon. Cette jeune comédienne joue dans le spectacle Comment moi je, et développe par ailleurs un travail d’écriture et de mise en scène. La Cie souhaite pouvoir l’épauler dans son processus de recherche. 
 
Et puis, il y a des collaborations professionnelles extérieures à la compagnie, mais qui sont envisagées comme des possibilités d’échanges avec d’autres artistes. Marie Levavasseur collabore ainsi sur plusieurs projets :
 
  • En tant que metteuse en scène sur la dernière création de la compagnie Illimité : Manque à l’appel. Elle avait déjà collaboré avec Tony Melvil et Usmar pour leur précédent spectacle musical : Quand je serai petit
     
  • En tant que conseillère dramaturgique sur le spectacle Chroniques d’un pied héroïque #2 de Bérénice Legrand. Cie de danse La Ruse. 
+
AUTHENTIFICATION
X
USERNAME:
PASSWORD: