Spectacle pour tous les âges dès 3 ans

L'HISTOIRE

Quand la bouche de Lova s’ouvre, les mots qui sortent ne sont pas ceux qu’elle voudrait dire. Ça la rend toute rouge et la fait hurler comme un loup.

Dans son histoire se cache sa grand-mère, Louve, dont elle ne sait rien ou presque. Comme elle enfant, cette grand-mère aimait jouer au clair de lune et faire rugir son cœur volcan. 

Mais il parait qu’un jour, elle n’a plus rien dit. Comme si on lui avait coupé la langue… 
Pour comprendre le secret qui les relie, Lova plonge dans le pays recouvert de neige où vivait cette grand-mère, il y a très longtemps…  

Dans ce spectacle, les enfants sont poilus, le père-noël est proche de la retraite et les chouettes semblent tout droit sortie d’une comédie musicale.
Un conte initiatique où l’on marche sur les traces que la mémoire a dessinées, où l’on veut décrocher la lune au premier coup de foudre, quitte à se bruler les ailes pour un inaccessible cerf…qui parle anglais.

 

INTENTION

Cela commence dès le début.
 
Comment apprendre à gérer nos émotions bouillonnantes, nos désirs, nos frustrations ? Comment réussir à les mettre à l’épreuve du vivre ensemble, de la relation à l’autre et à soi-même ? 
Nous nous sentons souvent démunis pour traduire les pleurs d’un bébé ou les colères d’un enfant… Et ce chemin pour entrer en relation avec l’autre et avec soi-même ne se simplifie pas forcément quand chacun maîtrise la parole.
 
La puissance de certaines émotions bloque, paralyse, empêche… que cela soit dans l’envie d’avancer ou dans le lien possible à l’autre. 
Pourquoi est-il si difficile de nommer nos chahuts intérieurs ? De dire ? Si difficile de se comprendre et de se faire comprendre ? Comment réussir à transcrire au plus juste qui nous sommes et ce que nous voulons ?
Un vaste défi qui commence dès notre plus jeune âge et prend souvent le temps d’une vie.
 
C’est pourquoi nous trouvions riche d’adresser ces questions à tous à partir de 3 ans. Nous faisons le pari avec cette proposition que chacun pourra se reconnaître, ou s’identifier en fonction de son vécu. 
 
La petite enfance est effectivement la première période de prise de conscience de ces tempêtes émotionnelles. Les spécialistes en neurosciences parlent même de « petite adolescence », en comparaison de certains phénomènes similaires observés au niveau du cerveau.
C’est aussi la période de la construction du langage et de la pensée qui aide à mettre des mots et prendre de la distance.
 
Apprendre à parler, à se parler, c’est réussir à nommer, à créer un pont entre soi et l’autre. C’est construire une humanité commune, dans laquelle chacun va pouvoir se reconnaître et se construire.
 
Ces questions me semblent essentielles à aborder de manière symbolique et poétique avec des jeunes enfants. 
Comment les récits peuvent les aider à nommer la force de leurs désirs ? Les inviter à comprendre la puissance ou l’impuissance des mots à exprimer une émotion, à dire les contradictions de la pensée ?
Comment réussir aussi à laisser place au silence pour entendre ce qui résonne à l’intérieur ? Apprendre à se taire pour écouter son cœur battre à l’unisson avec ses rêves les plus fous ? 
C’est quand on se sent en harmonie avec soi-même qu’on peut se taire en toute confiance… 
C’est quand on ose s’exprimer sans peur que nos ailes se déploient pleinement.
 
Marie Levavasseur et Gaëlle Moquay

 

« Un vieil indien explique à son petit-fils que chacun de nous a en lui deux loups qui se livrent bataille. Le premier loup représente la sérénité, l’amour, la gentillesse, le second loup représente la peur, l’avidité et la haine. « Lequel gagne ? » Demande l’enfant. « Celui que l’on nourrit. » Répond le grand-père. » Sagesse Amérindienne


La distribution

Conception Marie Levavasseur et Gaëlle Moquay

Ecriture et mise en scène Marie Levavasseur

Assistante à la mise en scène Fanny Chevallier

Jeu et manipulation Vera Rozanova, Gaëlle Moquay et Marie Bourin (en alternance), Dominique Langlais et Stéphane Miquel (en alternance)

Scénographie Gaëlle Bouilly et Dorothée Ruge

Création lumière Hervé Gary

Création d'images Christophe Loiseau

Création sonore et musicale Rémy Chatton

Construction et direction marionnettes Julien Aillet

Costumes Mélanie Loisy

Construction gradins Alex Herman

Régie lumière, son, vidéo Sylvain Liagre

Conseils dramaturgiques Mariette Navarro

Avec la collaboration de Jean-Charles Pettier, philosophe, et Dominique Duthuit, journaliste

+
AUTHENTIFICATION
X
USERNAME:
PASSWORD: